dimanche 20 novembre 2011

Journal de bord du 14 aout

18km de marche, +385/-1285m de dénivelés

Encore un peu de neige ce matin, mais trois fois rien par rapport à la veille.


La journée n'est pas très difficile: on passe un col à 5400m puis descente dans la vallée pour atteindre le lac Tso Moriri.

Le soleil pointe le bout de son nez de temps en temps, mais le ciel reste bien noir la plupart du temps.

Tout au long de la descente, la vue sur le Tso Moriri est splendide !

 Tso Moriri

Tso Moriri


Après avoir traversé une grand plaine désertique, on se faufile entre deux amont rocheux pour atteindre le dernier bout de vallée qui descend jusqu'au Tso Moriri, et on a l'impression d'arriver dans le monde perdu: d'un seul coup, tout est vert, on croise des Yacks et des chevaux qui paissent...

Wild India
Le tso Moriri est juste derrière cette barrière rocheuse au bout de la plaine

d'autres cheveux descendent depuis le même col que nous




La plaine déboule sur un petit pont fait de bois et de pierres, qu'il faut traverser pour atteindre la vallée verte
 
Wood and stone bridge in Ladakh



On hésite à passer dessus (notez que votre serviteur est déjà passé, lui ! )
on finit par le passer, non sans appréhension...
prendre la pose au milieu...
puis dans l'autre sens...
Green valley before reaching Karzok
la vallée qui débouche sur Karzok, au bord du Tso Moriri


Himalaya


Mani stones


Après 9 jours de montagne, c'est dépaysant.de retrouver des gens dans le petit village De Karzok où l'on arrive.
le camp de camping pour les trekkeurs à l'entrée du village
nos tentes sont déjà montées dans notre emplacement

Tso Moriri
Karzok nous offre une vue imprenable sur le lac

King of Rupshow Valley
les camions du coin sont hauts en couleurs

Night in Karzok
la nuit venue, je tente une petit photo de nuit depuis l'entrée de ma tente...

2 commentaires: